Commercialisé depuis plus de 10 ans, GeStockCBPro a subi de nombreuses évolutions au rythme des retours d'expériences de nos clients. Grâce à cette expérience utilisateur, nous regroupons ci-dessous les principales réponses aux questions que vous pourriez-vous poser sur ses possibilités :

  1. GeStockCBPro permet-il de créer et d'imprimer des étiquettes codes-barres ? Oui, bien sûr. C'est l'essence même de ce logiciel. Pour tout produit créé dans le logiciel, 2 codes-barres sont possibles : celui du produit s'il en a un ou un code-barre interne généré automatiquement que l'on pourra imprimer aussi bien sur des étiquettes A4 laser ou jet d'encre que sur une imprimante rouleau dédiée.
  2. Je cherche une solution très simple d'entrée et de sortie de stock. Est-ce que GeStockCBPro peut gérer automatiquement une sortie de produit à chaque scan sans aucune autre manipulation ? Oui, GeStockCBPro propose un mode FLASH aussi bien en entrée qu'en sortie de stock. On scanne et c'est fini. Un scan = 1 mouvement de stock !
  3. Je souhaiterais imposer que l'opérateur se soit loggué dans le logiciel par un scan d'un code-barres sur un badge pour être certain du nom de la personne qui réalise le traitement et ce, pour chaque mouvement de stock. Est-ce possible ? Oui, vous pouvez paramétrer le logiciel pour qu'un scan d'un code-barre soit obligatoire pour pouvoir l'utiliser.
  4. Nous gérons un stock de plaques aluminium que nous découpons à façon pour du revêtement de facade. Est-il possible avec GeStockCBPro® de gérer le stock des chutes issues des phases de découpe ? Oui, pour chaque chute générée, vous pourrez la renseigner dans GeStockCBPro®, l'étiqueter avec un code-barres et effectuer très simplement des recherches de chute en indiquant des dimensions minimales (largeur, longueur, épaisseur). Automatiquement le logiciel vous indiquera les chutes correspondants à vos critères et, si vous l'avez renseigné, l'emplacement éventuel de la chute. Une fois sélectionnée, un simple scan du code-barres permettra de gérer la sortie de stock lors du prélèvement. Sur la version Android, l'opérateur peut même lors de la phase de découpe, créer un quelques clics la ou les chutes générées.
  5. Nous avons environ 100 000 produits inscrits dans un fichier Excel. Existe t-il une limite au nombre d'articles que l'on peut gérer dans GeStockCBPro® ? Non, aucune limite. Vous pourrez même, en respectant les colonnes indiquées par GeStockCBPro®, importer en 1 clic tous vos produits plutôt que de les créer 1 à 1.
  6. Nous souhaitons gérer nos EPI avec GeStockCBPro® mais beaucoup de ces équipements sont déclinés en variantes (tailles, couleurs, matière, etc...). Comment gérer cela ? C'est très simple. Dans le paramétrage du logiciel, vous déclinez toutes vos variantes (exemple : pour les tailles de pantalon : 36, 38, 40, 42.... pour les couleurs de casques : noir, jaune, blanc,.... pour les vestes : S, M, L, XL, XXL....). Ensuite pour chaque produit, il vous suffit d'indiquer quelles sont ses déclinaisons (par exemple pour un tee-shirt, vous indiquez qu'il est décliné en TAILLE et en COULEUR). Automatiquement, à la création du produit, des "sous-produits" seront créés représentants chaque déclinaison (le S - Jaune, le XL - noir, etc...). Et pour chaque déclinaison, un code-barres est bien sûr associé que vous pouvez modifier ou conserver et imprimer les étiquettes correspondantes ! Simple, rapide, et efficace !
  7. Est-ce que GeStockCBPro® génère des alertes quand un produit est en rupture de stock ou inférieur à une certaine quantité ? Il ne s'agit pas d'alerte à proprement parler. Dans les faits, une fenêtre spécifique existe dans le logiciel qui liste tous les produits pour lesquels le stock mini est atteint en prenant en compte les éventuelles commandes fournisseurs en cours. De là, GeStockCBPro® peut générer automatiquement les commandes fournisseurs pour réaliser les réassorts. C'est un outil très simple à utiliser. A faire régulièrement pour éviter les ruptures. C'est idéal dans le cadre des livraisons en flux tendus (c'est à dire en livraison courte, rapide). Cela permet de faire des commandes régulièrement plutôt que de sur-stocker ! Le stock coûte cher !
  8. Notre zone de stockage est très grande. Les opérateurs ne peuvent pas ramener chaque produit vers un PC pour le scanner et ne peuvent pas se déplacer avec un PC. Quelle solution est proposée par GeStockCBPRo® dans ce cas ? C'est la principale fonctionnalité de la version Android qui permet un fonctionnement "nomade" dans l'entrepôt. Le pré-requis indispensable est que la zone de stockage soit couverte par un réseau WiFi qui pourra ainsi "attaquer" la base de données de GeStockCBPro®. A partir d'un SmartPhone ou d'un Terminal de Capture avec lecteur de code-barres 1D intégré, l'opérateur pourra réaliser tous les traitements de stock directement  et surtout en temps réel. Pas besoin d'aller "décharger" un appareil pour récupérer des données. Le produit est scanné, trouvé et le traitement réalisé dans la foulée. Que ce soit pour une entrée, une sortie, un ajout à un bon de livraison ou à une commande fournisseur, la saisie d'un inventaire, etc... Les stocks sont à jour immédiatement ! Notez que même sans code-barres l'opérateur peut rechercher un produit sur sa référence ou sa désignation bien sûr.
  9. Nous réalisons de façon trimestrielle des inventaires tournants basés sur la famille des produits. Peut-on réaliser cela facilement avec GeStockCBPro® ? Bien sûr. Pour cela 2 solutions. Première solution : vous éditez sur support papier le stock informatique de la famille souhaitée et sur le document imprimé, vous effectuez votre inventaire et inscrivez les quantités relevées. Ensuite dans GeStockCBPro® version Windows, vous rentrez ces quantités à la suite à la manière d'un tableur Excel et vous validez. Automatiquement, en fonction de la quantité informatique et de la quantité saisie, un correctif de mouvement de stock est généré en entrée ou en sortie. Deuxième solution avec la version Android. Tout est fait à la volée. l'opérateur se déplace dans les rayonnages, scanne le produit et saisit directement la quantité relevé. C'est tout ! La version Android apporte une grande souplesse et une rapidité d'exécution sans pareil pour les inventaires.
  10. Nous sommes un établissement scolaire technique et nous fournissons à nos élèves du matériel de prêt (PC portable, rétro-projecteurs, imprimantes, etc...). Nous souhaitons mettre en place un système de gestion des stocks de ces produits ? Est-ce que GeStockCBPro® est adapté pour cela ? Absolument. Il existe dans GeStockCBPro® une notion de fiche de Prêt. Dans les faits, à chaque matériel alloué à un élève, une fiche est générée (qui peut être signée par l'élève) et le logiciel indique à qui est attribué tel ou tel matériel, liste l'ensemble des produits non-retournés, etc... A noter que ce principe de fonctionnement est particulièrement adapté à la gestion des matériels alloués à des chantiers pour les entreprises du Bâtiment notamment. Attention cependant : GeStockCBPro® ne gère pas les numéros de série des appareils (en tout cas, dans la version en cours).
  11. Dans vos présentations pour la version Android vous indiquez sur SmartPhone ou Terminal de capture. Pouvez-vous nous indiquer la différence de fonctionnement ? Absolument. Tout d'abord, quel que soit le matériel choisi, il faut qu'il soit sous Os Android 4.0 minimum. Nous recommandons cependant des versions d'Android récentes (7 et plus) notamment pour la meilleure gestion du WiFi. Ensuite, la différence fondamentale entre les 2 types d'appareils réside dans le mode de lecture du code-barres. Sur un SmartPhone, on va utiliser l'appareil photo pour scanner le code-barres. Ce principe est plus long qu'avec un vrai lecteur de code-barres intégré. C'est ce que propose les Terminaux de capture. Dans ce dernier cas, la lecture est immédiate en appuyant sur un bouton "gachette". Cela prend une fraction de seconde pour lire le code-barres. Avec l'appareil photo, il convient d'appuyer sur un bouton de l'écran puis de positionner le capteur de l'appareil photo sur le code-barres et la lecture va mettre entre 1 à 3 secondes. Pour résumé, si les opérateurs doivent scanner plusieurs centaines de fois par jour, il faut opter pour un Terminal de capture. S'il s'agit de quelques scans par jour, un SmartPhone peut tout à fait faire l'affaire. A noter que les Terminaux de capture ont un coût relativement élevé (de 500 à 1500 euros).